Jeudi 28 novembre nous aurons le plaisir d’accueillir le duo « Broadway Baby », composé de Laetitia Ayrès (Chant) et Alexandre Javaud (Piano).

Ils nous entraînent dans la culture américaine du XXème siècle, le temps d’une soirée qui oscille entre rythmes jazzy et ballades romantiques. Un univers à la fois intimiste et entraînant, interprété par un duo piano-voix proche du public et de l’émotion.

Pour enchanter notre soirée « Broadway en l’île » sur le thème des comédies musicales américaines, ils vont interpréter les plus grands standards du genre, « New York, New York » (du film éponyme de Martin Scorsese), « Over the rainbow » (Le magicien d’oz), « I feel pretty » (West Side Story)…

Pour découvrir la belle voix de Laetitia Ayrès, voici un extrait d’un récital donné à l’opéra du Ranelagh

« I could have danced » (My Fair Lady), interprétation : Laetitia Ayrès, piano : Damien Lehman, direction artistique : David Serrero…

Laetitia Ayrès www.laetitiaayres.book.fr

Laetitia ayres

Après ses études à Sciences Po, Laetitia Ayrès commence sa formation lyrique à Buenos Aires puis à Paris auprès de Glenn Chambers, professeur au CNSMDP. Passionnée par l’interaction entre la musique et le théâtre, elle intègre en 2006 la classe professionnelle de théâtre musical du conservatoire du 9ème arrondissement de Paris où enseignent notamment Vincent Vittoz et Manon Landowski, ce qui lui permet de s’initier à la danse et au mime.

Soprano et comédienne, Laetitia Ayrès interprète des rôles issus de répertoires variés : opéra (Papagena dans la Flûte enchantée, Bastienne dans Bastien Bastienne), opérette (Gabrielle dans La vie parisienne, rôle titre dans La Belle Hélène, Le pont des soupirs et La princesse de Trébizonde, Diane dans Orphée aux enfers au théâtre du Trianon et à l’Espace Cardin), comédie musicale (Fantine dans Les Misérables au théâtre de Beaulieu à Lausanne). Parmi ses répertoires de prédilection figure celui de Broadway qu’elle a pu approfondir auprès de David Charles Abell, Brent Barrett et Caroline O’Connor en master class, et à partir duquel elle crée en 2010 son tour de chant Broadway Baby mis en scène au théâtre des Blancs-Manteaux pendant trois mois.

En 2012, elle est soliste lors du concert Radio France dédié à l’oeuvre de Stephen Sondheim adaptée en langue française. Elle est également soliste dans le prochain long métrage de Josiane Balasko.

 

Alexandre Javaud Tofs broadway Baby

Alexandre Javaud débute le piano à l’âge de huit dans la classe de Dominique Gondart, au conservatoire municipal de Thorigny sur Marne. C’est à dix huit ans, âge auquel il se présente en Excellence aux examens de la FNUCMU, qu’il décide de se consacrer professionnellement à la musique. S’ensuit une inscription à l’Ecole Nationale de Musique d’Issy-les-Moulineaux dans la classe de Pascal Némirowsky ainsi qu’à la Sorbonne en Musicologie. Il en sort avec une Médaille d’Or de Piano et Déchiffrage ainsi qu’une Maîtrise et y suit une formation au Diplôme d’Etat de professeur de piano. Vient ensuite l’Ecole Normale de Paris, où il travaille avec Germaine Mounier, et découvre sa passion pour le chant et l’accompagnement dans la classe d’Hélène Rasquier. Ces différentes expériences professionnelles l’amènent à travailler pour la Compagnie Le Bel Canto, où il accompagne régulièrement les élèves du CNSM de Paris ; le Musée d’Orsay, pour lequel il joue régulièrement dans le Grand Salon.

Il travaille en collaboration avec de nombreuses troupes telles que les Tréteaux Lyriques pour « Orphée aux Enfers » et « la Belle Hélène » ; l’Opéra des Hauts de Seine pour « Les Mousquetaires au Couvent ». Il accompagne de nombreux professeurs de chant au sein de différentes classes : celle de Anne Léa Savourat pour l’association Musartis, Blandine de Saint-Sauveur à l’Ecole Nationale de Musique de Noisiel, Françoise Verbier au Conservatoire de Torcy, ainsi que Katia Simar et Mme Driscoll pour le conservatoire du 8ème arrondissement de Paris.

Parallèlement à ses activités d’accompagnateur, il se produit régulièrement en récital, solo et musique de chambre. Il est d’autre part compositeur d’un album piano solo, dont une des pièces illustrera « Le Bal Des Actrices », second long métrage de Maïwenn Le Besco.